Aller au contenu principal

Le reconditionné, élément incontournable de la réduction des déchets

Le reconditionné, en clair

24 novembre 2020 - Matthieu

Semaine européenne de la réduction des déchets

Du 21 au 29 novembre 2020 a lieu la semaine européenne de la réduction des déchets (SERD). Instauré par la France en 2006, cet événement majeur de sensibilisation et d’action est devenu, en 2010, un rendez-vous à l’échelle européenne. Si chaque édition remporte plus de succès d’année en année, c’est avant tout parce que les Français ont pris conscience que consommer de manière plus raisonnable permet de réduire considérablement leur impact environnemental. Bien que les progrès dans le domaine du recyclage soient énormes, il est important de garder à l’esprit qu’une meilleure consommation entraîne avant tout une réduction de nos déchets. Parce que le meilleur déchet, c’est avant tout celui qu’on ne produit pas pour rien.

Une édition 2020 marquée par la crise de la COVID

Cette année, les nombreuses animations organisées à travers le pays seront forcément impactées par la crise sanitaire que nous traversons. C’est justement dans ces moments si particuliers qu’il est important pour chacun d’agir, à son échelle. L’augmentation des déchets liés directement à la gestion de la pandémie, et les changements d’habitudes de consommation à laquelle notre société assiste nous poussent à revoir nos choix.

Produits reconditionnés, vies rallongées

Si le tri sélectif permet une diminution progressive des ordures ménagères, il existe pourtant des nouvelles catégories de déchets qui sont en pleine augmentation. Dans ces dernières, on retrouve notamment de nombreux produits électroniques. Avec une durée d’utilisation de 2 ans en moyenne, les smartphones représentent quant à eux une part grandissante de ces déchets électroniques. Et c’est là que le reconditionnement prend tout son sens ! Reconditionner un smartphone, c’est remettre en état un appareil qui a vécu une première vie, et le revendre à son prochain utilisateur, luttant ainsi efficacement contre le gaspillage et l’obsolescence programmée. En ne changeant que ce qui a besoin d’être changé, reconditionner un téléphone permet d’économiser environ 40 kg de matières premières et 30 kg d’émissions de CO2. Quand on sait qu’il faut plus de 40 métaux précieux pour produire un smartphone, on comprend à quel point choisir un modèle reconditionné est un vrai geste contre le gâchis électronique.

Les engagements forts de Cadaoz

Participer à la réduction des déchets électroniques, c’est bien. Mais chez Cadaoz, nous avons fait le choix d’aller encore plus loin. Parce que se limiter à donner une seconde vie à de nombreux produits n’est pas suffisant, nous avons inscrit notre projet dans une économie circulaire de qualité. En prenant le temps de contrôler l’ensemble des produits que nous reconditionnons, nous pouvons maîtriser notre approvisionnement et limiter nos achats à ce qui a besoin d’être réparé. Notre processus industriel est agréé par les plus grands acteurs du marché de la téléphonie, permettant ainsi à notre atelier de délivrer des smartphones parfaitement opérationnels. Enfin, et parce qu’une entreprise est avant tout constituée d’hommes et de femmes, nous misons sur un savoir-faire de proximité, en confiant votre futur téléphone aux mains expertes de l’un de nos 160 collaborateurs de notre centre de reconditionnement, situé à Dinan (Bretagne). C’est grâce à ces différents choix stratégiques que nous, chez Cadaoz, avons décidé de lutter contre le gâchis électronique tout en vous offrant un service de qualité.

Ne pas jeter son ancien téléphone : un réflexe écologique

Parce que les petits gestes de chacun permettent d’obtenir de grands résultats collectifs, tout le monde peut participer à réduire le gaspillage électronique. En 2019, on estimait que 30 millions de smartphones dormaient dans des tiroirs, et qu’uniquement 15 % des téléphones portables hors service avaient été collectés en vue d’un reconditionnement ou d’un recyclage. Vos anciens smartphones peuvent être revendus pour leurs offrir une seconde vie. Les modèles qui ne fonctionnent plus comportent de nombreux matériaux qui sont recyclables. Alors agissez, vous aussi, et confiez vos anciens appareils à un organisme habilité à leur offrir une seconde vie, ou pour vous assurer qu’ils soient démantelés dans les meilleures conditions.

À lire également