Aller au contenu principal

Quelles sont les pièces détachées qui composent un smartphone ?

Le reconditionné, en clair

01 février 2021 - Matthieu

Changement de batterie

Lorsqu’ils cessent de fonctionner, les smartphones sont souvent considérés comme hors service. Ils sont jetés ou dorment dans des tiroirs, alors que dans de nombreux cas la panne ne concerne qu’un composant.

Bien que certains téléphones disposent de pièces spécifiques, la structure de base est similaire à la plupart des modèles existants sur le marché. Connaître les principaux composants, vous permettra de savoir ce qui peut être changé pour en prolonger la durée de vie d’un smartphone. Dans ce premier article, nous vous présentons les pièces les plus réparés sur vos smartphones.

 

L’écran, le lien entre l’utilisateur et la machine

L’écran fait partie des pièces les plus importantes d’un smartphone, et c’est également l’un des composants les plus fréquemment remplacés. L’écran d’un smartphone est composé de deux parties principales :  la dalle, qui diffuse les images et les informations à l’aide de ses pixels colorés, et la vitre tactile, qui a pour mission de transférer les mouvements de vos doigts vers le smartphone.

La fabrication d’un écran nécessite du verre, évidemment, mais également d’autres éléments, comme de l’aluminium et différents minéraux rares, pour la partie tactile notamment.

Bien qu’ils étaient dissociés par le passé, les constructeurs ont tendance à intégrer ces deux composants dans un seul et même bloc. Ce choix permet une simplification des opérations lors de la fabrication des smartphones , ainsi qu’une meilleure sensibilité tactile. En contrepartie, pour des problèmes parfois simple à résoudre, comme un écran cassé, le changement du bloc entier est nécessaire.

La face arrière, dos du smartphone

Longtemps cantonnée à la simple fonction de « boîtier » d’un smartphone, la face arrière est désormais un vrai élément esthétique qui permet d’identifier un modèle parmi les autres.

Par le passé, il était possible d’enlever facilement les faces arrière (notamment pour accéder à la carte SIM et à la batterie). De nos jours, et sur une grande majorité de smartphones, la face arrière est solidaire du corps du téléphone. Elle peut cependant être démontée par des mains avisées disposant d’un matériel professionnel. Pour démonter une vitre arrière en verre ou plastique par exemple, il est nécessaire de la chauffer afin de la décoller.

En fonction des modèles et du niveau de gamme, on trouve des faces arrières en plastique, en métal ou en verre, avec des finitions et des résistances de matériaux différentes.

 

Les appareils photos, véritables yeux des smartphones

Si les premiers smartphones disposaient de deux capteurs (principal et frontal), il existe aujourd’hui de nombreuses configurations possibles. Certains modèles proposent même jusqu’à quatre appareils photos sur la face arrière. Ce choix permet d’avoir plus d’options de prise de vue, avec des optiques ultra grand-angle et téléobjectif par exemple.

Entre le verre des objectifs, et les métaux précieux, rares et communs qui en composent les parties électroniques, la fabrication des appareils photos des smartphones requiert beaucoup de matière première.

Quel que soit le nombre de capteurs, les modules photos sont souvent intégrés dans le même composant, et il faut souvent changer l’ensemble même si un seul présente un défaut.

La batterie, garante de l’autonomie

Dans l’univers des smartphones, les batteries ne cessent d’évoluer, offrant de meilleures autonomie et un encombrement plus faible. De nombreux métaux rentrent dans la composition d’une batterie de smartphone, dont le lithium et l’aluminium.

L’usure d’une batterie entraîne une diminution de son autonomie à travers le temps. La durée de vie d’un accumulateur dépend de son utilisation, et de son nombre de cycles (un cycle correspondant à l’utilisation intégrale d’une batterie chargée à 100%).

Si la batterie des smartphones de première génération était amovible, la plupart des  constructeurs l’ont rendue inaccessible (sans équipement adapté) pour facilité l’étanchéité, la protection contre la poussière, et pour assurer un design fin. Par exemple, afin de changer la batterie de certains iPhones, il faut décoller l’écran afin d’accéder aux composants.

 

Les différents haut-parleurs d’un smartphone

Le plus fréquemment, on retrouve deux haut-parleurs sur un smartphone. Celui d’écoute, situé au-dessus ou derrière l’écran, sert pendant les appels, et est parfois amplifié pour profiter d’un son stéréo lors d’une utilisation sans écouteurs. Le haut-parleur principal est lui situé sur la tranche basse. Il sert à diffuser l’ensemble des sons produits par un   smartphone.

Pour concevoir un haut parleur de smartphone, les fabricants utilisent différents métaux conducteurs, mais également des éléments composites, pour les membranes souples.

Mieux diagnostiquer pour moins gâcher

Si votre smartphone fonctionne mal ou tombe en panne, il est probable que de simples manipulations ou paramétrages permettent de solutionner le problème. Si cela ne suffit pas, il est nécessaire de  diagnostiquer l’origine de la panne pour réparer votre smartphone. Nous vous conseillons de vous orienter vers un centre de réparation agréé ou d’utiliser des tutos et outils professionnels, si vous souhaitez le faire vous même.

Comme certaines réparations peuvent s’avérer couteuses, il peut être plus intéressant de revendre  votre appareil. Même si il n’est pas fonctionnel, il peut avoir de la valeur !

À lire également